méditation au québec
Home Techniques de méditation Méditations actives Articles/Interviews

La méditation au quotidien

La méditation n'est pas une nouvelle religion, une nouvelle discipline,  c'est un mode de vie, un outil qui me permet d'avoir un rapport libre  et ouvert avec tout ce que je vis.

jc dumont

Par Jean-Claude Dumont

auteur de "Le petit livre de la méditation" éditions Accarias l'Originel, disponible sur amazon

et créateur du jeu Le tarot de la méditation, vous pouvez tirer une carte gratuitement ici

Pendant des années je me suis souvent senti confiné et limité dans ma personnalité, dans mon ego. 
Pour dépasser ces limites j'ai commencé à méditer, à m'observer pour apprendre à me connaitre, et je me suis rendu compte que j'étais autre chose que cette personnalité. J'ai découvert un espace, une conscience en moi qui a la capacité de tout observer ; mes gestes, mes émotions, mes pensées, mes attitudes, mes actions et réactions, etc. 
Cette conscience est spacieuse, ouverte et me permet de voir et de comprendre comment je fonctionne. Je me suis aperçu que la plupart du temps je réagissais un peu comme un robot avec des automatismes. Des automatismes et des attitudes qui ressemblaient étrangement à celles de mes parents. je ne voulais pas ni ne pouvais y croire (mais enfin, je suis complètement différent de mon père ou de ma mère !) et pourtant plus je m'observais et plus je notais que j'avais les mêmes réactions que mon père face à des situations bien précises.
Rien de tragique, c'est tout à fait naturel et normal, l'enfant copie inconsciemment ses parents et apprend à réagir d'une certaine façon en fonction du type d'éducation et du milieu familial dans lequel il évolue.
Mais il était clair que mon sentiment d'être limité et confiné était lié à tous ces automatismes que je répétais aveuglément. Après quelques expériences avec diverses techniques de méditation, j'ai senti très fort que la méditation était le moyen de m'ouvrir, de ne plus agir par ces automatismes et de découvrir mon être naturel.

Quelque soit mes parents et l'éducation que j'ai eu, je suis donc parti en voyage pour savoir qui je suis et j'ai pris le chemin qui me plaisait le plus pour découvrir le potentiel que la vie m'a donné.

Mon chemin c'est la méditation. 
La méditation c'est l'espace dans lequel je suis moi-même, tout nu, tout libre, tout naturel, en harmonie avec l'existence.

Grâce à la méditation, plus je deviens conscient de mes automatismes et plus un changement se met en place. Le simple fait d'en prendre conscience les débloque petit à petit.
Je comprends aussi qu'il ne me faut rien rejeter, rien juger, rien condamner, seulement observer et comprendre.

méditation

La méditation me donne une voix, une sagesse intérieure qui me guide et me conduit à appliquer ma propre discipline, à respecter et à aimer les autres et la vie non pas par imposition ou par idéologie, mais par une conclusion naturelle venant de mes propres aventures, expériences, relations et rencontres de vie.

Que de joie de que de rentrer en contact avec moi-même, avec ma vraie nature. Que de joie que de me sentir chaque jour un peu plus libre de l'emprise de mon ego. 
Cet être véritable que je suis me donne entière satisfaction, il est fluide, il est limpide, il a son authenticité et il me donne entièrement confiance en la vie.

Je n'ai besoin d'aucunes qualités ou disciplines particulières pour accéder à mon espace de méditation, à ma conscience, car elle est déjà en moi. Le problème était que je ne lui prêtais pas assez attention. Je lui donne donc plus d'attention maintenant au lieu de donner cette même attention aux va et vient de mes pensées, aux histoires que mon ego me raconte, à refaire le passé ou à m'inquiéter du futur.
Dès que je m'aperçois que je suis pris dans une histoire, il me suffit de le voir, comprendre que c'est une histoire et revenir au moment présent. 
Etre présent à ce que je vis est ma méditation quotidienne. 
Si j'observe que mon mental m'envoie ailleurs dans une histoire imaginaire, je le vois et donc sans lui donner aucune importance, aucune énergie, l'histoire s'évapore et je reviens à ce que je vis dans le présent.

La méditation me fait voir les choses comme elles sont sans avoir besoin de les interpréter ou de les juger. 
Elle m'ouvre tout simplement à voir la vie comme elle est. 
Je ne cherche pas à atteindre un but ou un certain état d'être, ni accomplir quelque chose de spécial, être présent est suffisamment plein en soi. 
Vouloir atteindre quelque chose me créait sans cesse un sentiment d'inachevé, de mécontentement, cela m'efforçait de chercher quelque chose ailleurs alors que tout se trouve ici.
Etre maintenant totalement dans ce que je fais ou dans ce que je suis. C'est si simple. Trop simple. L'ego est attiré par le compliqué, l'extraordinaire, le spécial...
La vie est faite de petites choses ordinaires ; marcher, cuisiner, travailler, jardiner, chanter, rire, blaguer, nager, prendre un bain de soleil, s'asseoir en silence, parler avec des amis, ne rien faire, etc.

Avec la méditation je n'ai besoin d'aucune attache à une religion ou à un mouvement religieux ou spirituel en particulier. La méditation c'est ma voie intérieure personnelle, mon état d'être.

La méditation me révèle ce qui est faux en moi, elle me montre clairement ce qui ne m'appartient pas, ce qui me dérange, ce qui bloque le flot naturel de ma vie. Tout naturellement, cela m'incite à ne plus m'identifier à ce qui est faux en moi, à ce qui ne m'appartient pas. Et quand le faux s'en va, le vrai apparait, il prend tout simplement sa place et s'installe confortablement dans mon être.

L'effort ce n'est pas de changer, c'est d'être attentif à ce qui est, à ce que je suis. Le changement vers plus d'authenticité se fait de lui-même. Le changement forcé n'a pas de valeur, il n'a pas de racines. Seul le changement naturel issu de la conscience et de l'expérience a une intégrité, une durabilité, une autorité.

La méditation est une voie très ordinaire qui m'invite à vivre ma vie quotidienne dans toute sa simplicité. Etre conscient c'est comme une sorte de filtre qui élimine naturellement ce qui est faux et qui laisse passer ce qui est vrai.

Je respire continuellement et je ne m'en rendais pas compte. J'ai une conscience qui est toujours présente et je ne le savais pas. Je me sentais confiné et limité car j'étais obsédé, accaparé, prisonnier de mes pensées et de mes émotions. La méditation est la libération de cette obsession, de cette prison, c'est remettre de l'ordre en soi.

La méditation n'est pas une nouvelle religion, une nouvelle discipline, c'est un mode de vie, un outil qui me permet d'avoir un rapport libre et ouvert avec tout ce que je vis.
La méditation ne me demande pas de me raser la tête, de changer de vie et de vêtements, de suivre des rituels ou une discipline de rigueur. 
Les chakras, les auras, les mantras, les au-delà, les anges, les archanges, les canalisations, les modèles traditionnels religieux et les mouvements spirituels, tout cela ne me parle pas vraiment. La vie quotidienne est suffisante et donne tout ce dont j'ai besoin pour apprendre et être moi-même. 
Et quelle liberté !

La méditation c'est immédiat, c'est maintenant ! 
C'est allumer la lumière à l'intérieur de soi pour y voir clair.
Ce n'est pas pratiquer pour atteindre quelque chose, c'est simplement reconnaitre et accepter ce que je suis maintenant ! 
La méditation agit toujours immédiatement, c'est un outil pour le présent, elle ne connait ni le passé ni le futur.

Accepter ce moment comme il est.
Ne pas vouloir être plus heureux, être heureux.
Ne pas vouloir être plus riche, être satisfait.
Ne pas vouloir être plus, être soi-même. 
Ne pas vouloir être plus libre, être libre. 
Ne pas vouloir être ailleurs, être ici.

L'émergence, la cristallisation de mon être arrive d'elle-même, rien n'est requis ni attendu. Mon potentiel s'installe tout naturellement pendant mon voyage. Mon être véritable et naturel se construit, se crée et se révèle au fil de mes expériences, au fil de mes reconnaissances, au fil de mes observations, au fil de mes réalisations personnelles.

Je ne renonce à rien et je vis pleinement en intégrant tout ce que j'apprends par l'observation quotidienne de moi-même. 
Les choses vont et viennent dans ma vie, je remarque que certaines choses qui avaient de l'importance à un certain moment, n'en ont plus aujourd'hui. Ce qui m'excitait avant ne m'excite plus aujourd'hui. Les choses bien vécues ont tendance à disparaitre d'elles-mêmes. Je n'ai plus besoin de conditions particulières, de faire quelque chose ou d'être avec des personnes en particulier, pour me sentir bien.
S'asseoir en silence et ne rien faire ! Une chose très simple et ordinaire qui cache un nectar invisible extraordinaire.
Le goût de la méditation est indescriptible, insondable, infini, intarissable.

Je n'agis pas en fonction d'idéologies ou d'idées préconçues. Je suis simplement ce que je suis, observateur, attentif à tout ce qui se passe en moi. Cela me suffit. Cela me remplit.
La méditation c'est mettre toutes les parties de mon être en harmonie. Le corps, le mental, la conscience, rien n'est à rejeter, tout a une fonction, et quand tout est à sa place, alors mon être est accordé, il peut chanter sa chanson, jouer sa musique, il peut alors exprimer naturellement, sans se forcer, le potentiel que la vie lui a donné.

La méditation c'est le moyen de transport de mon voyage vers la découverte de moi-même.
Ce qui est magnifique c'est qu'une fois en route, tout se fait de lui-même, par la conscience et l'expérience. La vie m'emmène là où je dois être et me mets face à tout ce que je dois apprendre. Je ne peux rien et ne veux rien éviter. Je veux tout vivre et tout comprendre par moi-même.

Avec la méditation je suis libre, je n'ai pas de cartes à suivre. C'est la grande liberté de prendre totale responsabilité de ma vie et de suivre mon propre chemin selon ce que me dicte ma sagesse intérieure.
Plus je comprends comment mon ego me manipule et plus je m'en libère et plus je suis libre.

J'ose me laisser aller, je n'ai pas peur de faire des erreurs. Je m'expose pour me voir, me découvrir. Mon inconscient est plein, il faut le vider, l'exposer pour que tout devienne clair et limpide. 
Si je me retiens dans mon attitude face à ce que je vis, je ne suis pas en mesure de me comprendre entièrement et de mettre au grand jour ce qui sommeille en moi. Oser être, oser vivre tout en gardant ma vigilance intérieure. 
Tout est permis et il n'y a pas de raccourci. 
Tout est possible et rien n'est vraiment sérieux.
J'aime ce voyage intérieur.

C'est un simple voyage, un parmi tant d'autres. Il y a des milliards d'êtres humains, chacun avec son histoire et son voyage, personne n'est mieux ou plus qu'un autre, tous uniques, différents, utiles et nécessaires à ce grand jeu de la vie. Je joue le jeu sans but et sans attente avec la conscience de n'être que l'observateur d'une vie qui se manifeste en moi chaque jour. Tout fonctionne à merveille dans cet univers composé de millions et de millions de galaxies (on ne peut même pas les compter !). 
L'infini est là devant mes yeux. 
Je suis minusculeusement minuscule. 

Plus je vis et plus j'apprends. 
Plus j'apprends et plus je connais. 
Plus je connais et moins je connais. 
Moins je connais et plus je suis naturellement ce que je suis.
Je suis uni-vers la vie.

Jean-Claude Dumont, coordinateur et webmaster de meditationfrance.com